Créer un site internet

Historique du stockage de l'information

     Au sens étymologique, le mot information signifie « se former une idée de ». De tout temps l’homme à chercher à améliorer cette information afin d’améliorer la communication avec ses semblables.

Globalement cette évolution peut se traduire par le schéma ci-dessous.

Frise

   Source

 

 - 3500 : les tablettes d’argile et leurs gravures sont les premiers signes du stockage.

 - 3000 : apparition du papyrus.

 - 2500 : les papyrus assemblés ou en rouleau préfigurent les premiers livres.

 Jusqu’à cette époque, cette information est réservée à une élite : aristocratie, prêtres, marchands,  militaires...

 - 1250 : Les pièces de monnaie permettent une information de masse.

 100 : les premiers livres en peaux d’animaux  vont démocratiser le transport de l’information.

 Exclusivement utilisé par les chinois et les japonais jusqu’au VIIIème siècle, le papier passe en 750 chez les arabes, il arrive en Europe au XIIIème siècle.

 1440 : invention de l’imprimerie. Les premiers ouvrages imprimés sont la Bible, les livres utilisés dans les universités…

 1725 : invention des premières cartes perforées qui donneront naissance au métier Jacquard, une des premières machines automatisées. En 1834, Charles Babbage s’inspirant du métier Jacquard jeta les bases de ce qu’on considère comme étant le premier ordinateur. IBM développera la technologie des cartes perforées pour ses ordinateurs. Cette technologie disparaîtra en 1975.

 1950 : les données commencent à être stockées sur des bandes magnétiques, tout d’abord en bobines puis en cassettes.

 1956 : les premiers disques durs sont mis au point par IBM (Système de la taille d’une machine à laver!)

 1971 : création des disquettes circulaires de 8 pouces à 3 pouces1/2. Une disquette de 5 pouces1/4 pouvait stocker jusqu’à 1,2 MO, celle de 3 pouces 1/2 jusqu’à 2,88 MO. Parallèlement apparaissent les mémoires électriques(ou mémoires RAM) qui vont permettre, avec l’apparition des microprocesseurs, le développement des ordinateurs.

La révolution informatique était lancée et aboutira aux premiers micro-ordinateurs de bureau au début des années 1980.

 1979 : Phillips et Sony définissent la norme CD dont la commercialisation intervient en1982 : 650 Mo de capacité pour 74 minutes de son. La révolution de la musique numérique commence.

 1988 : La technologie mémoire flash va permettre la fabrication de cartes de petite taille, mobiles qui s’intégreront progressivement dans tous les appareils mobiles actuels : téléphones, appareils photos… Leur capacité atteint actuellement 64 GO soit environ 62 disquettes de 3 pouces 1/2 !! Cette technologie a permis de mettre au point les SSD dont les vitesses sont plus rapides que celles des disques durs traditionnels.

 1995 : Philips, Sony, Toshiba, Panasonic définissent un standard commun pour le stockage du son et de la vidéo : le DVD. Capacité : 4,7 GO en général pour environ 2h de film. Le DVD va signer la mort de la cassette VHS. La révolution de l’image numérique à la portée de tous est lancée.

 

Pour le futur

   Les premiers disques holographiques apparaissent, leur technologie repose non pas sur un seul rayon laser mais sur 2. Sur le HVD (Holographic Versatile Disc) sont stockées autant d'informations que dans 830 DVD, ou 4900 CD, ou encore 11.900 heures de vidéo codées en Mpeg-4, soit un total de 4 téraoctets (un téraoctet équivaut à 1024 gigaoctets).

   Pour le futur, les physiciens et ingénieurs se penchent sur des systèmes de stockage atomiques mais aussi sur les propriétés de l’ADN pour des systèmes à base de stockage biochimique.

Date de dernière mise à jour : 22/02/2017